sandale japonaise banniere

Geta : Sandales Traditionnelles Japonaises en Bois

  • Les geta sont des sandales japonaises traditionnelles en bois, avec un pont d’orteil, qui sont traditionnellement plus hautes que les simples zori.
  • De nos jours, les geta sont surtout portées lors des festivals (matsuri).

Leur claquement de bois dans les rues des villes japonaises évoque des sentiments nostalgiques chez les personnes âgées. Les geta ne sont pas seulement de belles chaussures japonaises, mais elles dégagent également un sentiment d’élégance du Japon ancien dans le présent.

Lorsque les Occidentaux pensent aux chaussures japonaises, ils pensent automatiquement aux sandales Geta. Ces chaussures japonaises en bois étaient portées à la fois par de grands samouraïs et de belles geishas, ajoutant à leur légende.

Les Geta, en revanche, ne sont pas une relique du passé. Aujourd’hui encore, elles sont couramment portées avec le yukata et le kimono. Un grand costume japonais, pour être plus précis, comprend presque toujours une paire de chaussures Geta. Ces dernières sont également indispensables à tous les jeunes Japonais qui souhaitent s’envelopper dans une tenue traditionnelle avec style lorsque la saison des festivals japonais (matsuri) commence, en été. De nombreux fabricants ont répondu aux besoins de la clientèle jeune, et on peut désormais trouver des versions de Geta dans la mode moderne.

La sandale japonaise peut être portée pieds nus ou avec des chaussettes traditionnelles tabi (notamment en hiver). Marcher sur du bois bien travaillé est un véritable plaisir, surtout en été.

chaussure en bois japonaise

1. La structure de la chaussure japonaise en bois

Une Geta est constituée de trois parties distinctes :

  • Le Dai (semelle en japonais) est l’élément le plus fondamental de chaque chaussure Geta.
  • Les hanao, ou lanières, courent en forme de V entre le gros orteil et le deuxième orteil jusqu’au talon, comme les tongs modernes.
  • Un ou plusieurs talons (Ha) sont fixés au bas de la semelle, qui peut être plus ou moins longue selon le modèle. Les talons individuels d’une Geta, en revanche, sont toujours de la même longueur.

La justification initiale des talons relativement hauts des sandales japonaises avait moins à voir avec l’esthétique qu’avec l’aspect pratique. Les routes, qui n’étaient pas pavées comme aujourd’hui, étaient souvent boueuses, surtout lorsqu’il pleuvait. L’ourlet du kimono était donc maintenu propre grâce au talon haut des chaussures japonaises. Cependant, la hauteur du talon est devenue un critère de mode au fil du temps. Et les geishas et les courtisanes de Yoshiwara, le quartier historique des divertissements de Tokyo, défilaient dans les rues sur des geta d’une hauteur souvent choquante.

claquette japonaise

2. Production de Geta traditionnelles

Les Geta sont généralement fabriquées en bois de cèdre japonais, et les talons sont reliés à la semelle par un second procédé. La sangle est normalement formée d’une corde enveloppée de tissu, qui est tressée en chanvre dans les modèles traditionnels.

La semelle et le talon des Geta de très haute qualité sont taillés dans la même pièce de bois. Le bois des paulownias, qui poussent dans le nord du Japon, est populaire pour ces sandales japonaises.

La plupart des geta commercialisées au Japon sont aujourd’hui fabriquées en Chine, bien que cet artisanat traditionnel soit encore pratiqué dans certaines régions du pays. Dans la préfecture d’Hiroshima, au sud du pays, la ville de Fukuyama produit environ 60 % de toutes les chaussures geta fabriquées au Japon. Les préfectures de Fukushima, Nagano et Akita sont toutes connues pour leur fabrication de Geta.

De nombreux Geta conservent leur couleur naturelle. La laque est utilisée pour embellir certains des motifs. Le Nuri Geta décoré de laque est particulièrement populaire dans la préfecture de Shizuoka. Ces geta se déclinent dans un large éventail de modèles, de la classique laque noire Urushi aux modèles aux thèmes colorés qui plaisent aux personnes sensibles à la mode.

geta

3. Différentes variétés de Geta au Japon

Une grande variété de sandales geta japonaises a évolué au fil du temps au Japon. De nombreuses versions sont reconnaissables au nombre, à la forme et à la longueur des talons. Outre les geta normales à deux talons en bois, les geta ovales pour les femmes et les geta rectangulaires pour les hommes.

  • Ippon Geta : contrairement aux autres sandales Geta, qui ont deux talons, l’un dans la zone du talon et l’autre au milieu de la semelle, les sandales Geta Ippon n’ont qu’un seul talon au milieu de la semelle. De nombreuses personnes ne jurent que par les caractéristiques de renforcement de l’équilibre et des muscles des jambes du Geta, bien que la marche sûre avec ces dispositifs demande une certaine expérience.
  • Les Okubo ou Pokkuri Geta ont un talon qui ressemble à une chaussure à plateforme, le talon semblant être une extension de la semelle. Ce type de sandale japonaise est généralement porté par les geishas (maiko) en herbe.
  • Les Taka-geta sont connues pour leurs longs talons, qui existent en deux, un ou même trois modèles.

Il existe d’autres caractéristiques et modèles de Geta qui peuvent différer, comme l’origine régionale, en plus de ces variations par type de talon.

sandale japonaise

4. Nombreux modèles

Il existe de nombreux modèles de Getas pour femmes et pour hommes, qui se distinguent surtout par leur design. Les Getas sont souvent disponibles en une seule taille, qui est déterminée par la longueur de la semelle.

Il existe deux modèles pour les hommes, l’un en noir et l’autre en blanc avec des motifs à pois. Les sandales à lanières pour hommes sont assez basiques. Les getas pour femmes, en revanche, sont plus conventionnelles, avec du bois noir et des lanières rouges. Sinon, les lanières sont souvent ornées de motifs végétaux complexes, comme des chrysanthèmes sur fond rouge. En dehors de cela, il existe d’étonnantes sandales en bois avec une simple lanière à nœud qui ne sont pas des sandales à lanières. Un charmant motif floral en rose et blanc peut être ajouté aux sandales en bois pour femmes.

Avec ces merveilleuses baskets japonaises, vous pourrez vous aussi profiter de l’été à venir ! Les geta sont non seulement extrêmement confortables à porter, mais elles sont aussi très à la mode. Si vous possédez déjà un yukata ou un kimono d’été, une paire de Geta exquises est un « must have » pour compléter votre ensemble traditionnel japonais.

tong japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Offerte

Retour Simplifié

SAV Français

Transaction Sécurisée

Panier