motifs japonais banniere

Motifs Japonais : Savoir l’Essentiel !

Wagara est un terme utilisé pour décrire les motifs traditionnels des tissus japonais

Si vous visitez le Japon ou si vous êtes en contact avec la culture Japonaise, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer les motifs de tissu souvent extrêmement ornés. Nous allons vous faire voyager et vous expliquer d’où viennent certains de ces wagara (motifs japonais) traditionnels.

Vous avez peut-être remarqué que certains motifs reviennent sans cesse dans les tissus japonais. Si c’est le cas, il s’agit très probablement de l’un des wagara (motifs japonais) classiques, dont nous vous proposons une sélection ci-dessous. Vers le milieu de la période Heian (794-1185), lorsque l’influence de la Chine sur la culture japonaise était forte, le nom wagara a été inventé. En conséquence, les tissages chinois des dynasties Sui (581-618) et Tang (617-907) ont influencé les tissus traditionnels japonais.

1. Fleurs et objets usuels

Les fleurs sont un thème courant sur les tissus japonais, mais même des objets banals peuvent attirer l’attention. Nous avons dressé une liste d’exemples qui séduiront à la fois le cœur et l’œil.

A. Ume et Sakura (fleurs de prunier et de cerisier)

Le motif floral traditionnel, la fleur de cerisier (sakura), se retrouve sur un large éventail de tissus japonais, notamment le kimono. Parce qu’elle fleurit au printemps, elle représente les nouveaux départs ainsi que la richesse et le succès en raison de sa floraison.

Il ne faut pas confondre la fleur de prunier (ume), qui est généralement représentée comme une fleur stylisée avec des graines de fleurs se ramifiant radialement, avec la fleur de cerisier. Cependant, elle est parfois représentée avec des feuilles plus rondes. Elle représente la force intérieure et la ténacité car elle fleurit en hiver. Ses fleurs rouges et blanches sont également considérées comme porteuses de chance.

motif Sakura
Motif Sakura

B. Kiku (Chrysanthème)

Le chrysanthème à 16 pétales (kiku) n’est pas seulement l’insigne de la famille impériale et donc un important symbole national au Japon, mais il représente aussi la longévité, le renouveau et un comportement noble. Il a été importé pour la première fois au Japon comme herbe médicinale pendant la période Nara et vient de Chine (710-794). Il n’est pas surprenant qu’il soit populaire comme motif de tissu au Japon, où il y a même une « Journée du chrysanthème » (9 septembre) et un « Festival du chrysanthème » annuel (Kiku Matsuri). Il est souvent associé à d’autres fleurs, comme les fleurs de cerisier illustrées ci-dessus.

C. Ogi (éventail)

Outre les fleurs, les objets usuels comme les éventails sont un thème populaire, qui sont souvent associés à différents motifs. Ils représentent les opportunités de développement futur et sont réputés porter chance à cet égard en raison de leur conception en éventail.

motif ogi
Motif Ogi

2. Motifs environnementaux et animaliers

En tant que modèle pour les motifs de tissu, la nature offre une grande source d’inspiration. Les plantes, ainsi que les quatre éléments et nos compagnons animaux, servent de bases thématiques.

A. Uroko (écailles triangulaires)

Le motif Uroko, qui semble être un amas de triangles, est censé ressembler aux écailles d’un poisson ou d’un serpent. Comme ces animaux ont la capacité de perdre leur peau, c’est un symbole de protection et de renaissance. Par conséquent, les vêtements portant ce motif devraient offrir une protection et étaient autrefois très populaires parmi les samouraïs.

uroko
Motif Uroko

B. Seigaiha / Nami (vagues de la mer)

Ce motif est censé ressembler aux vagues de l’océan en forme d’éventail qui s’écoulent indéfiniment et silencieusement. Par conséquent, il représente à la fois l’éternité et la sérénité. Le terme Seigaiha est tiré de la danse de cour du même nom exécutée par la dame de la cour Murasaki Shikibu dans le « Conte du prince Genji » (Genji monogatari).

Seigaiha
Seigaiha

C. Kikkō (écaille de tortue)

Ces hexagones sont censés ressembler à des carapaces de tortue en écaille de tortue, qui représenteraient une longue vie. Il en existe plusieurs variétés, comme le Kikko hanabishi, qui a une fleur au centre de chaque hexagone. Ou le Bishamon kikko, qui combine trois hexagones.

Motif japonais kikko
Kikko

D. Asanoha (feuilles de chanvre)

Ce motif ressemble est censé ressembler à des feuilles de chanvre. Parce qu’elles représentent l’énergie et le pouvoir au Japon, ce motif est fréquemment vu sur les vêtements des nouveau-nés et des enfants pour les aider à grandir en bonne santé.

japonais Asanoha
Asanoha

E. Shippō (Les sept trésors)

Dispatch est le nom de ce motif de cercles superposés (Seven Treasures). Les ovales de quatre couleurs générés par le chevauchement ici sont censés ressembler à des pétales, tandis que le centre de chaque cercle est censé ressembler à une étoile. Le shippo est censé apporter la prospérité aux générations futures et est un symbole de connexions saines et de paix.

motif japonais Shippo
Shippo

3. Autres types de motifs

On peut trouver des motifs dans de nombreux endroits, et pas seulement dans la nature. Comme le montrent les exemples suivants, les motifs issus du monde intellectuel et artistique des gens se retrouvent également sous forme abstraite sur les tissus japonais.

A. Kōjitsunagi (répétition du caractère Kō 工)

Bien qu’il n’y paraisse pas à première vue, ce motif est le résultat d’une répétition constante du caractère K, d’où le nom Kjitsunagi (caractère K relié). Les textiles de kimono présentent souvent ce motif porte-bonheur.

B. Ichimatsu (motif de vérification)

Ce motif vous semblera très familier car il est très similaire au motif écossais (carreau ou vichy). Ces tissus à carreaux brillants existent au Japon depuis la période Kofun (environ 300 à 538 après J.-C.), mais ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l’acteur de Kabuki Sanogawa Ichimatsu a aimé utiliser ce motif pour ses hakama (pantalon). Ce motif représente la croissance et le développement, ainsi que l’épanouissement de la progéniture, car il se poursuit sans interruption. Les logos des Jeux olympiques et paralympiques, initialement prévus pour 2020, s’inspirent également de ce motif dans les tons bleu et blanc.

Ichimatsu
Ichimatsu

C. Uchide no kozuchi (Marteau à souhaits magiques)

Parce que Daikokuten, la divinité de la richesse (l’un des sept dieux japonais de la chance), porte l’uchide no kozuchi, une sorte de marteau à souhaits magique, il est particulièrement populaire comme motif au Nouvel An. Par conséquent, les tissus portant ce thème sont réputés apporter des faveurs financières. Cependant, le marteau à souhaits (comme son nom l’indique) peut être utilisé pour représenter l’accomplissement de toute demande. Il s’agit simplement de le balancer d’avant en arrière, selon l’opinion populaire. Si on le frappe à nouveau sur le sol, c’est pour assurer un sol fertile, donc cet objet représente aussi la fertilité et une récolte abondante.

4. Conclusion

Bien sûr, les motifs présentés ici sont loin d’être exhaustifs, et il existe de nombreuses combinaisons. Essayez de reconnaître l’un de ces motifs ou d’en découvrir de nouveaux lors du prochain événement japonais auquel vous assisterez. Comme vous avez pu le constater, certains motifs apparemment insignifiants ont une signification, ainsi qu’une tradition riche et symbolique, qui révèlent quelque chose de la culture et de l’histoire Japonaise.

1 réflexion sur “Motifs Japonais : Savoir l’Essentiel !”

  1. Ping : Yukata : le Kimono Décontracté | Paradis Japonais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Offerte

Retour Simplifié

SAV Français

Transaction Sécurisée

Panier